Lors de ses douze dernières sorties, l’ASVEL n’avait perdu qu’une fois: sur le fil à Strasbourg (98-95), dont elle voulait disposer ce jeudi soir dans une Astroballe qui avait retrouvé un peu de public pour verrouiller une troisième place également convoitée par son adversaire. C'est chose faite, les Villeurbannais ont logiquement disposé d'une SIG diminuée. Ils ont également pris une option sur la troisième place de la saison régulière...en espérant mieux.